Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
kouchienasie

mes tribulations en Asie, Inde Népal, Laos Thailande

CAMBODGE entre splendeur et horreur: 8 L'horreur CHOEUNG EK , un killing field

Un Killing field parmi d'autres
Un Killing field parmi d'autres
Un Killing field parmi d'autres
Un Killing field parmi d'autres
Un Killing field parmi d'autres
Un Killing field parmi d'autres
Un Killing field parmi d'autres
Un Killing field parmi d'autres
Un Killing field parmi d'autres
Un Killing field parmi d'autres

Un Killing field parmi d'autres

Le camp d'extermination de Choeung Ek est à 15 km de Phnom Pen,  prés d'un petit village charmant, et c'est là le plus horrible, ce n'est pas le sinistre décor d"Auschwitz:  ici la nature exubérante , les bougainvilliers, flamboyants, oiseaux colorés et ciel lumineux cachent bien l'horreur 

Mais les traces sont là :sur ce magnifique arbre, des bébés ont été assommés   et au premier coup de pioche, des os , des os   Partout, des bracelets brisés, des restes d'os affleurent le sol

Un homme qui a perdu sa jambe nous observe tristement Parmi les milliers de cadavres on a retrouvé  quelques occidentaux dont un australien 

Le MEMORIAL du camp
Le MEMORIAL du camp
Le MEMORIAL du camp
Le MEMORIAL du camp
Le MEMORIAL du camp
Le MEMORIAL du camp
Le MEMORIAL du camp
Le MEMORIAL du camp

Le MEMORIAL du camp

Le plus terrible c'est le mémorial dédié aux 2 millions de victimes, ici 20 000  peut être plus , mais des killing fields; il y en avait dans tout le pays, 300 environ.

D'ailleurs ce n'est qu'une partie de la tragédie, pour la plupart,  les victimes sont simplement morts de faim et de maladies : à quoi s’attendre quand on envoie des citadins, y compris des enfants de 6 ans travailler 12 h par jour dans les champs, avec très peu de nourriture et aucun soin, puisqu ’on avait tué tous les médecins et infirmiers ? Chez les khmers rouges, la bêtise était aussi dangereuse que la cruauté car beaucoup étaient des gosses de 15 ans, analphabètes et complètement fanatisés par les cadres

ET  la haine me prends pour tous ces intellos francais qui ont salué le  'Cambodge libéré ';  Très peu ont fait leur mea culpa 

HONTE à la Sorbonne qui a formé Pol pot et les cadres du parti;

HONTE à Vergés qui les a défendus 

HONTE à ces journalistes du Monde à Libé qui ont refusé la réalité  car elle ne correspondait pas à leur idéologie, (certains ont quand même sauvé l'honneur)

HONTE à l'ONU qui a continué à reconnaître POLPOT  jusqu’en 1991!

HONTE  à eux tous ils ont du sang sur les mains 

Bon après ce coup de colère ,je quitte ce lieu ,en pleurs  et le moral au plus bas Il est temps de retrouver le  Cambodge d'aujourd'hui  mais ,en croisant la gentille vieille qui vend des beignets, le gentil monsieur qui conduit un tuk tuk , je ne pourrai m’empêcher de penser: victime ou bourreau?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article